Ouverture du séminaire de prévention de la radicalisation des jeunes par Bernard GUÉRIN

 
 
Ouverture du séminaire de prévention de la radicalisation des jeunes par Bernard GUÉRIN

Jeudi 9 novembre 2017, Bernard GUERIN, préfet des Alpes-de-Haute-Provence a ouvert le séminaire de prévention de la radicalisation des jeunes, en présence du procureur de la République, Stéphane KELLENBERGER, au centre René Char à Digne-les-Bains.

Cette journée organisée par la préfecture en partenariat avec l’Association Départementale de Sauvegarde de l’Enfant à l’Adulte 04 (ADSEA) s’adressait aux responsables de structures et aux professionnels susceptibles d’être confrontés au processus de radicalisation au sein des milieux médical et para médical, éducatif, sportif, ainsi qu’aux travailleurs sociaux, éducateurs et médiateurs, équipes pédagogiques, représentants des comités locaux de sécurité et de prévention de la délinquance et policiers municipaux.

 
 

Rappelant la réalité de la menace à laquelle est confronté le pays, le préfet a souligné la nécessité de mobiliser tous les acteurs pour affronter la radicalisation violente. La détection et la mise en œuvre d'un suivi rapides des personnes en voie de radicalisation sont une des clés de la lutte contre le terrorisme.

De nombreux acteurs sont intervenus lors de ce colloque : le secrétariat général du comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR), l'unité de coordination de la lutte antiterrorisme (UCLAT), la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES), le centre d'études du fait religieux contemporain (CEFRELCO).