La lutte contre les violences faites aux femmes

 
 
SOS 3919

Le 25 novembre est la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

A l'occasion de cette Journée, le lundi 25 novembre 2013, le préfet Patricia WILLAERT s'est rendu au Centre d'information sur le droit des femmes et des familles (CIDFF) de Digne-les-Bains, afin d'y inaugurer l'accueil de jour. Le préfet était notamment accompagné du président du conseil général Gilbert SAUVAN et du maire de Digne-les-Bains Serge GLOAGUEN.

Le CIDFF gère le dispositif départemental d’accueil et de prise en charge des femmes victimes de violences. Il réalise un travail d’accompagnement psychologique et juridique. Deux référents pour ces violences exercent à Digne et à Manosque.

Les missions de cet accueil de jour sont d'accueillir les victimes de manière inconditionnelle, anonyme et gratuite, informer les femmes sur leurs droits et les dispositifs de recours, offrir un espace d’échange, un premier soutien psychologique et un suivi individuel, prévenir les situations d’urgence, assurer un accompagnement psychologique, juridique, social, sanitaire et professionnel avec des professionnels locaux.

Cette ouverture fait suite au appel à projets lancé par le gouvernement pour la création de lieux d’accueil de jour pour les femmes victimes de violences au sein du couple en mai 2012.

Dans le département l’Etat cherche à construire une réponse de qualité en matière de lutte contre les violences conjugales, en associant tous les partenaires institutionnels et associatifs compétents, comme en atteste le protocole départemental relatif à la protection et à l’accompagnement des victimes de violences conjugales et à la prévention de la récidive par le traitement pénal, social et thérapeutique des mis en cause, signé le 16 septembre à l'initiative du président du Tribunal de grande instance.

Les violences conjugales restent un phénomène courant contre lequel il convient d'être vigilant toute l'année, c'est pourquoi le département sera engagé dans la déclinaison du 4ème plan interministériel 2014-2016. Celui-ci  s’articule autour de l’organisation de l’action publique face aux violences, de la protection des femmes victimes ainsi que de la mobilisation de la société. A partir du 1er janvier 2014, le 3919, numéro de référence pour les femmes victimes de violence, gratuit, sera accessible 7 jours sur 7.

Quelques chiffres :

Dans notre pays, une femme sur dix est victime de violences conjugales, et en meurt tous les deux jours et demi.

En 2012, dans le département, 178 plaintes pour violences conjugales ont été enregistrées contre 182 en 2011. Ces chiffres ne reflètent qu'une partie de la réalité, puisque seulement 10 % des victimes de violences conjugales osent les déclarer.

Le CIDFF des Alpes-de-Haute-Provence a reçu 354 femmes en 2011 et 338 en 2012.

Pour d'informations sur le site du ministère