Natura 2000

 

Pour accéder au site web cliquez ici => 

Le réseau européen Natura 2000 regroupe des espaces naturels identifiés pour la qualité, la rareté ou la fragilité des espèces animales ou végétales et de leurs habitats naturels. Il se distingue par la volonté de faire cohabiter une nature préservée et des activités humaines respectueuses et responsables.

Sur les 27 sites qui touchent le département, 21 sont sous la compétence du Préfet des Alpes-de-Haute-Provence qui s'assure de leur bonne gestion. 

Tous ces sites ont fait l’objet d’un DOCOB (Document d’objectif) qui précise les actions à conduire pour garantir un bon état de conservation des habitats et des espèces qui ont justifié la création de ces sites Natura 2000.

La mise en œuvre du Docob d'un site Natura 2000 est assurée par des structures animatrices qui donnent vie au document et font le lien entre les différents acteurs.

En 2018, dans le département, 13 animateurs assurent quotidiennement la gestion et le suivi de ces sites. Seul le site du « Grand Coyer » n’est pas encore doté d’une structure animatrice.

Les actions concrètes de reconquête de la biodiversité de ces sites sont assurées au travers de contrats Natura 2000 par les particuliers ou les communes, et des MAEC (Mesure Agro Environnementales et Climatiques) par les agriculteurs, mesures également financées par l’État et l'Europe.

L'évaluation des incidences

Sur le plan réglementaire spécifiquement lié à Natura 2000, certains projets d'aménagement susceptibles d'affecter le milieu naturel doivent faire l'objet d'une procédure d'évaluation des incidences. Les activités soumises à cette évaluation sont listées par décret et par deux arrêtés préfectoraux. L'objectif de cette procédure est de prévenir les éventuels dommages directs et indirects, par la mise en place de mesures d'adaptation ou de compensation visant à en atténuer ou éliminer les impacts.

en savoir plus sur l’évaluation des incidences