Santé animale

La Rage

 
 

La rage est une encéphalomyélite mortelle qui touche tous les mammifères et l'homme. Cette maladie toujours mortelle est l'une des zoonoses (maladie transmissible de l'animal à l'homme) les plus graves et les plus redoutées ; elle tue plus de 50 000 personnes chaque année.

Le principal vecteur de cette maladie dans le monde est le chien, et le meilleur moyen de lutte est la vaccination antirabique des chiens et la maîtrise des importations. Les chauve-souris peuvent également transmettre la maladie.

1) Dans quels cas la vaccination antirabique est-elle obligatoire?

En France, la vaccination antirabique des carnivores domestiques (chien, chat et furet) est obligatoire dans les cas suivants :

- pour les chiens de catégorie 1 ou 2 (chiens d'attaque ou de défense)

- dans les départements français de Guyane et Mayotte (et pour voyager à destination de ces départements)

- pour tout voyage dans l'Union Européenne ou à l'étranger (la vaccination antirabique est un minima, il est indispensable de prendre connaissance exigences sanitaires du pays de destination, à vérifier à l'avance avant tout projet de voyage : voir la rubrique import-export).

Cependant, tout professionnel ou responsable ou organisateur d'une manifestation peut imposer la vaccination antirabique des carnivores domestiques dans son règlement intérieur : club canin, pension canine, camping, concours, exposition canine etc... Il convient donc de se renseigner sur les exigences sanitaires imposées dans l'endroit où l'on va se rendre avec son animal.

Enfin, la vaccination antirabique de votre animal de compagnie permet de protéger votre vie et celle de votre famille en évitant de contracter la rage par l'intermédiaire de votre animal, si celui-ci entre en contact avec un animal enragé illégalement importé ou une chauve-souris enragée. De plus, dans ce cas, votre animal valablement vacciné ne sera pas euthanasié, s'il a reçu un rappel de vaccination dans les 48 heures suivant la confirmation du laboratoire de la rage de l'animal contaminant.

2) Les conditions de validité de la vaccination antirabique

Pour être valable, la vaccination antirabique doit être pratiquée par un vétérinaire disposant d'une habilitation sanitaire, sur un animal identifié selon un procédé agréé (transpondeur électronique ou tatouage) par une personne habilitée pour l'identification des carnivores domestiques (vétérinaire, ou tatoueur habilité pour les tatouages à la pince).

Attention, depuis le 3 juillet 2012, seul le transpondeur électronique (puce) est reconnu pour voyager dans l'Union Européenne. Un tatouage apposé après le 3 juillet 2012 n'est valable qu'en France.

La vaccination antirabique doit être attestée par le vétérinaire sur un passeport européen pour animaux de compagnie.

Le vaccin antirabique n'est valable que 21 jours après la première injection. Le premier rappel doit être pratiqué avant une durée de un an. Les rappels suivants doivent être réalisés avant la date de fin de validité indiquée par le vétérinaire sur le passeport, selon le protocole vaccinal fixé par le fabricant.

Actuellement en France, tous les protocoles vaccinaux de tous les vaccins autorisés prévoient une validité de rappel de un an.

Dans d'autres pays, cette durée de validité peut être différente. C'est toujours le protocole du pays où a été pratiqué la vaccination qui s'applique : si le passeport d'un carnivore domestique vacciné dans un autre pays indique une validité de 3 ans, le vaccin sera bien valable 3 ans pour cet animal en France.

3) La surveillance vétérinaire des chiens et chats ayant mordu ou griffé

Tout chien ou chat ayant mordu ou griffé une personne doit être soumis à une surveillance vétérinaire de 15 jours afin de s'assurer qu'il n'a pas contaminé par la rage la personne mordue ou griffée. Pendant cette période de surveillance, il est interdit d'euthanasier l'animal sauf accord du directeur de la direction en charge de la protection des populations. Si l'animal décède pendant la période de surveillance de 15 jours, sa tête est envoyée à l'Institut Pasteur pour recherche du virus de la rage.

Les chiens mordeurs doivent subir une évaluation comportementale durant la période de surveillance de 15 jours, auprès d'un vétérinaire évaluateur inscrit sur une liste départementale. Le propriétaire de l'animal est libre de choisir son vétérinaire dans n'importe quel département.

Voir la liste des vétérinaire évaluateurs des Alpes de Haute Provence

Ces mesures s'appliquent à tous les chiens et chats vaccinés ou non, et sont indépendantes du statut vaccinal de l'animal vis-à-vis de la rage.

Retrouvez d'autres informations sur la rage sur le site du ministère de l'agriculture : http://agriculture.gouv.fr/rage