Actualités

Sécurité routière : opération de sensibilisation à l’abaissement à 80km/h de la vitesse maximale

 
 
Sécurité routière : opération de sensibilisation à l’abaissement à 80km/h de la vitesse maximale

Lundi 2 juillet 2018, Christophe COUSIN, directeur des services du cabinet du préfet des Alpes-de-Haute-Provence, et Stéphane KELLENBERGER, procureur de la République près le TGITribunaux de grande instance de Digne-les-Bains ont coordonné, sur la commune d'Aiglun, une opération de sensibilisation sur la nouvelle mesure d'abaissement de 10km/h de la limitation de vitesse sur les routes à double-sens sans séparateur central, en présence de Daniel JUGY, maire d'Aiglun, et du capitaine PORTE de l'EDSR04.

Cette mesure du CISR est entrée en vigueur le dimanche 1er juillet 2018.

En abaissant la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes secondaires, le Gouvernement entend sauver entre 300 et 400 vies par an et réduire le nombre de personnes blessées et tendre vers l’objectif de moins de 3 000 morts par an.

   
DSC_0892_web
DSC_0932_web
   

La mise en œuvre de la mesure dans les Alpes-de-Haute-Provence

Dans le département des Alpes-de-Haute-Provence, 80 % des accidents mortels se déroulent sur une route bidirectionnelle hors agglomération. Le département figure parmi les 20 départements qui connaissent une mortalité sur routes bidirectionnelles hors agglo élevée par rapport à la mortalité totale du département.

La vitesse demeure la première cause des accidents (30 % des accidents). Au 31 mai 2018, dans les Alpes-de-Haute-Provence, on compte 51 accidents corporels, 6 tués et 73 blessés contre respectivement 67 accidents, 7 tués et 104 blessés en 2017 sur la même période. Parmi les 6 accidents mortels, 4 ont pour cause principale la vitesse excessive ou inadaptée.

 
001 - Frontepageactus - ARTICLE - 80km-h - 1
 

Une mesure concernant 2 534 kilomètres de routes bi-directionnelles

Dans le département, la mise en place de la mesure concerne 2 438 km de réseau départemental et 96 km de réseau national. Elle entraîne la modification de 20 panneaux routiers.

11 km (6,4 km de réseau départemental et 4,6 km de réseau national) resteront à 90 km/h (1 voie à sens unique et 5 créneaux de dépassements).

Hormis sur les quelques portions de réseaux mentionnés, l’ensemble des 12 radars calibrés à 90 km/h passera à 80 km/h au 1er juillet 2018.

Les coûts du changement de signalétique seront pris en charge par l’État. Les éventuelles recettes supplémentaires liées aux contrôles alimenteront un fonds créé pour financer les établissements prenant en charge les accidentés de la route.

> Consultez le communiqué de presse national - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,85 Mb

   
001 - Frontepageactus - ARTICLE - 80km-h - 2
001 - Frontepageactus - ARTICLE - 80km-h - 3
   
001 - Frontepageactus - ARTICLE - 80km-h - 4